NbCond

NbCond

Historique

Voilà ce qui m'a permit de résoudre un problème de date dans les années 90.
A cette époque, j'étais dans le secondaire à Saint-Raphaël Remouchamps.
Je n'avais pas accès à internet lorsque je me suis intéressé à une personne 3 ans plus agée que moi!!!!!
Mes potes, me disait: "Tu comprends bien qu'elle ne voudra pas être avec un jeune de 16ans.
Pour me donner bonne conscience, j'ai voulu arrondir son age
Et j'ai en même temps eu l'idée de le calculé la différence de son age et du mien en jour.
J'ai cependant été confronté à un problème: "Il y avait une année bisextile entre".
Le programme à 1 jour près ne donnait pas la même réponse que moi.
A l'époque, il y avait parfois des erreurs à cause du 29 février.
Entre temps, je suis entré en rétho et j'ai solutionné le problème grâce à un rève (27/5/2001).
J'ai tout noté et exécuté même si ce n'était plus utilie puisque le bug fut résolu.

Quelques particularités.

La fonction conditionnelle ou nombre conditionnel d'ordre 2 définie sur le premier quart et le 3ème quart est un complexe fendu dans mon repère que j'ai appelé le repère conien.

C'est en Août 2001 que j'ai remarqué celà.

J'ai également définit, le critère de la norme null d'un nombre conditionnel.

Le lieu géométrique du nombre conditionnel d'ordre 2 (uniquement) dessine des hyperboles selon le que quartier qui est r²=a²-b² et r²=b²-a²

J'ai enfin pu comprendre pourquoi j'avais fait des erreurs lors de calcule d'erreur et de tolérence.
Il permet une vérification supplémentaire calculée par programmation.

Pour la résolution du problème des dates, j'ai pri f(x)=f(x+T) telle que T est une période définie sur 4 ans.

Grâce à f(x)=f(x+T) où T=1 j'ai pu obtenir une représentation de l'intégrale de la fonction entière de X
et obtnir une suite arithmétique par intégration et celà à l'époque sans l'aide de l'informatique.

La suite plus-tard!!!!